Défis culinaires/Dessert/Le goûter des grands/Sucré/Végétarien

Cheesecake à la violette de Toulouse et aux fruits rouges (végétarien)

image

Aujourd’hui, la violette de toulouse est à l’honneur dans cette recette, concoctée avec amour à l’occasion du concours gourmand « la cuisine de chez toi » organisée par Mon ptit coin gourmand!

J’ai ADORE cette idée de cuisiner autour d’une spécialité locale… Au début j’étais perplexe, car le premier truc qui m’est venue c’est… le cassoulet ! 🙂 Et franchement ça m’inspirait pas follement. Quand quelques minutes plus tard, la violette est venue me titiller m’inspiration, alors là… en deux jours, de l’idée aux photos en passant par les courses, c’était plié… Avec un mois d’avance. 😉

La violette à Toulouse est… partout ! On la trouve déclinée à l’envi dans toutes sortes de produits… Sur le canal du midi, il y a une dame qui vend des produits à la violette sur une péniche. Elle est violette… des pieds à la tête ! Lunettes, chaussures, vêtements, parfum… Un sacré personnage ! Vous pouvez aussi visiter les serres municipales, il y a une collection impressionnante de violettes dans une sublime serre en verre à l’ancienne… Et sinon, il suffit de regarder à ses pieds… La violette se naturalise et pousse un peu partout. En ce moment c’est la saison et il y en a sur le chemin de l’école des enfants :
image

C’est mignon quand même non ?

Je suis donc ravie et hyper excitée à l’idée de partager enfin avec vous cette recette qui est un pur délice. Franchement ! Une de mes préférées à ce jour. Je craignais que le parfum de la violette y soit trop capiteux, que nenni ! C’est doux, subtil, rhââââ. (A l’heure ou j’écris je viens de manger une part pour le goûter, et je suis en extase, c’est pour ça, pardonnez-moi pour l’enthousiasme débordant). Le petit plus c’est les éclats de bonbons dans la base du gâteau. Allié à la fraîcheur de l’appareil, c’est divin.
Vous pouvez réaliser un grand cheesecake, ou plein de petits ! J’ai fait… Les deux !

On y va ?

image

Ingrédients :
Pour la base :
– 200g de biscuits type petits beurre
– 50g de bonbons à la violette
– 100g de beurre mou
– 20g d’eau.

Pour la fraîcheur :
-1/2 paquets de fruits rouges surgelés soit environ 350g.

Pour l’appareil :
– 4 œufs
– 100g de sucre
– 300g de fromage frais type Philadelphia ou Saint-Môret
– 250g de mascarpone
– 35g de sirop à la violette.

Pour accompagner :
– Le reste du paquet de fruits rouges surgelés
– 2 cuillères à soupe de confiture de myrtilles
– 2 cuillères à soupe de sirop à la violette

Pour la déco :
– du sucre à la violette
– des bonbons à la violette entiers ou en éclats

image

Préparation :
1. Faites décongeler les fruits rouges à température ambiante, en mettant les deux moitiés du paquet dans 2 saladiers différents.
2. Préparer la base du gâteau : mettre les bonbons à la violette dans un sachet de congélation et les réduire en éclats à l’aide d’un marteau.
3. Dans un autre sachet de congélation, procéder de même avec les biscuits.
4. Dans un saladier, mélanger les éclats de bonbons avec la poudre de biscuits et le beurre mou. Rajouter l’eau et pétrir jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte non collante.
5. Garnir un moule à manqué de la préparation obtenue pour former la base du gâteau. Mettre au frais.
6. Préparer l’appareil : faire blanchir les œufs en les battant avec le sucre. Ajouter le Philadelphia et le mascarpone, et bien mélanger au fouet. Ajouter le sirop de violette et mélanger jusqu’à l’obtention d’une crème homogène.
7. Prendre un saladier de fruits rouges et le faire égoutter dans une passoire. Ensuite, bien sécher les fruits à l’aide de papier absorbant.
8. Sortir la base du gâteau du frigo, répartir les fruits dessus.
9. Versez la crème au dessus des fruits.
10. Faire cuire une bonne heure a 150°C.
11. Laisser refroidir dans le four éteint puis mettre au frigo jusqu’au moment de service.
12. Préparer un coulis de fruits rouges en faisant revenir à feu doux : le deuxième saladier de fruits rouges (en gardant le jus cette fois), la confiture et le sirop de violette. Le mélange est prêt quand il commence à épaissir. Placer dans un récipient hermétique et conserver au frigo jusqu’au moment du service.

image

13. Sortir du frigo une trentaine de minutes avant le service. Décorer avec du sucre à la violette et des bonbons. Servez avec le coulis de fruits rouges bien frais.

image

Bon appétit !!! Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Hellocoton ou Pinterest !

image

Il y a tout plein de jolies et bonnes choses chez eux aussi :

Mon p’tit coin gourmandA Fleur d’OrangerDes Recettes à GogoPetite Cuillère et CharentaisesDouceurs MaisonKeskonmangemamanSaveurs et lecturesPourquoi je grossisAu menu du jourEvin sur son nuageLes GralettesCuisine VoozenooL’atelier de Steph et LoliePomme de ReinetteGlob’CookerBy acb for youUne petite faimFood’Epices et toutLa main à la pâteEnvie d’une recette ? – Ma boîte à bullesLes bonnes petites recettes de Lagrande PagesLa cuisine de StephySecrets de gourmandiseMylittlePatisserieCupcakes & CapitonsA TavolaLipouzerezhGirly and DeliciousParis and Food – Laëtitia P. – Marine en CuisineMiam AddictChemin de gourmandiseLe 848Les Jolies Choses De MarionLes gourmandises de LoloAmandine CookingGirly and deliciousLes Délices d’AminaPopote et Nature
image

Publicités

8 réflexions sur “Cheesecake à la violette de Toulouse et aux fruits rouges (végétarien)

  1. Pingback: Une envie de revisiter le célèbre Napolitain : tout rond, à la vanille, à la mûre et à la violette (Foodista #11) | Envie d'une recette végétarienne ?

  2. Ce regard malicieux de ce petit garçon en dit long sur ce beau gâteau que tu m’as préparé 🙂 merci beaucoup maintenant dans mes narines flotte cette subtile odeur que j’adore :)))

    Aimé par 1 personne

    • C’est marrant parce que ça m’a fait ça aussi en relisant l’article hier soir : je repensais au fait que toute la maison sentait bon la violette le jour de la cuisson du gâteau. 😉 Je suis contente de t’avoir fait plaisir en tout cas ! 🙂

      J'aime

  3. Ce cheesecake à la violette me rend nostalgique. Ça me rappelle l’époque où je mangeais des cheesecakes ou des banoffee tout en buvant des sirops à la violette dans les salons de thés de la rue du Taur à Toulouse.

    Aimé par 1 personne

Envie de laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s