Défis culinaires/Dessert/Le goûter des grands/Le goûter du mercredi/Végétarien

Napolitain revisité : tout rond, à la vanille, à la mûre et à la violette (végétarien)

image

Bonjour les loulous !!!

Aujourd’hui je vous propose une revisite du fameux Napolitain, qui fait tout à la fois honneur à mes racines toulousaines & à ma copinaute Gwen, du blog « Mon p’tit coin gourmand » !

Avant de vous dévoiler un peu plus l’histoire de cette recette pittoresque (!), quelques éléments de présentation s’imposent ! Je présente ce Napolitain à l’occasion de la 11e édition de la Foodista, défi culinaire mensuel créé par Stéphanie du blog Cuisine moi un moutonoù les participants proposent à une date donnée une recette, autour d’un thème commun, choisi par la marraine de l’édition.

Ce mois-ci, Margaux du blog Verveine-Citron a choisi de récompenser Gwen pour ses jolies tartelettes aux abricots et leur frangipane de pistaches, qui a donc l’honneur d’organiser cette édition !

Alors… Quel est le thème choisi par notre marraine dans son « p’tit coin gourmand«  ?

Aujourd’hui, la vanille sera à l’honneur avec un thème très gourmand : « La vanille en veux-tu en voilà! ». Voilà ce que nous demandé Gwen :

  • Vous devrez cuisiner une recette ayant pour ingrédient la vanille (en poudre, liquide, entière… ou les 3 en même temps !!) ; cette recette pourra être sucrée ou salée, la vanille n’étant pas réservée aux desserts.
  • Attention !! 2ème élément imposé : cette recette devra être composée d’un aliment de couleur Violet (cassis, mûre, prune, datte, figue, myrtille, ou encore aubergine, pomme de terre vitelotte, chou-fleur violet…).
  • Et 3ème obligation : parce que la vanille est la star de cette édition, je voudrais que vous fassiez apparaître sur vos photos une belle gousse de vanille en élément de déco.

Cette recette est une aventure… incroyable ! La partie cuisine s’est passée comme sur des roulettes. Après, ça se complique !!! En ce moment, j’ai un peu la tête ailleurs. Pour commencer, je partage mes neurones de blondinette avec un petit habitant qui m’arrondit et me rend un peu distraite. Pour tout arranger, pendant 15 jours, je bosse de nuit et je suis un peu déphasée. Du coup, j’ai cuisiné, fait mes photos, pour finalement me rendre compte le soir que j’avais oublié de mettre les gousses de vanille sur les photos !!! Aaargh ! Qu’à cela ne tienne, j’ai remis ça le lendemain matin, hop hop hop, on recommence, sélection des photos, je commence à mettre l’article en ligne et je repense alors à la dernière fois où j’ai cuisiné de la violette, avec mon cheesecake à la violette et aux fruits rouges qui reste un magnifique souvenir, un délice. Un petit tour sur la page de la recette et ô stupeur, mon neurone se reconnecte… Devinez pour qui j’avais cuisiné de la violette la dernière fois ? Gwen bien sûr, à l’occasion de son joli concours « la cuisine de chez toi » ! Ma Gwen chérie… j’aime te faire manger des violettes je crois !!! J’en aurais cuisiné deux fois dans ma vie et il aura fallu que ce soit pour toi… Jamais 2 sans 3… Tu sais donc ce qui risque de t’arriver si tu organises un autre défi ! ^^
image

Bon… Et si on en venait à cette recette ?

Qu’il y a t-il dans ce petit napolitain violet ?

  • Comme dans tout Napolitain qui se respecte… Une génoise ! Deux, pour être plus précise ! Une génoise à la vanille, et l’autre à la violette.
  • De la gelée de mûres
  • Un glaçage super facile à la violette
  • Quelques petites billes colorées sur le dessus !

Vous pouvez le présenter sous sa forme classique, à savoir rectangulaire, ou alors jouer de vos emporte-pièce ; je me suis amusée à faire un modèle tout rond… L’essentiel c’est… d’attendre avant de découper votre génoise, au moins 2 heures, pour que le gâteau se tienne bien et la découpe soit nette. A part ça, c’est un jeu d’enfant.

On y va ?
image

Ingrédients : 

Pour la génoise vanille :

  • 30g de farine
  • 70g de maïzena
  • 4 œufs
  • 1/2 sachet de levure
  • 120g de sucre
  • Les graines d’une gousse de vanille
  • Une pincée de sel

Pour la génoise à la violette :

  • 20g de farine
  • 40g de maïzena
  • 2 œufs
  • 1/2 sachet de levure
  • 60g de sucre à la violette, ou nature à défaut.
  • une pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe de sirop de violette (si vous n’aimez pas la violette ou bien n’en trouvez pas… Remplacer par un sirop de fruit violet, par exemple du cassis).

Pour le glaçage à la violette

  • 50g de sucre glace
  • 3 cuillères à soupe de sirop à la violette (ou au cassis, à la mûre…)
  • Des billes de sucre ou des vermicelles pour la déco.

Pour le liant :

  • 200g de gelée de mûre

Matériel spécifique : 

  • Un robot chauffant type Thermomix, ou un batteur électrique et un bain marie.
  • Un grand moule rectangulaire, ou un petit, ou les deux si vous avez.

imagePréparation :

  1. Préparer la génoise à la vanille. Si vous disposez d’un robot chauffant, battre les œufs, les graines de vanille et le sucre à vitesse moyenne pendant 15 minutes à 37 degrés. Si vous n’en avez pas, faire chauffer un bain-marie et battre les œufs, les graines de vanille et le sucre au batteur jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  2. Dans un saladier, tamiser la farine, la maïzena, la levure et le sel. Ajouter ce mélange au mélange précédent, petit à petit, au fouet.
  3. Enfourner à 170°C pendant 20 minutes dans un moule rectangulaire et beurré. Pour le moule, deux possibilités. Si vous avez un petit moule rectangulaire (genre 20x30cm), vous pouvez faire cuire la génoise en deux fois, une moitié puis l’autre, pour avoir vos deux couches de génoise. Si vous avez un grand moule, faire cuire en une fois puis couper en deux la génoise refroidie.
  4. Pendant que la génoise vanille cuit, préparer la génoise à la violette. Il suffit de suivre les mêmes étapes, en ajoutant le sirop de violette au mélange « œufs-sucre-vanille » quand il est blanchi. Battre une minute puis reprendre la recette. Pour la cuisson, ou bien vous avez un petit moule rectangle et vous faites cuire la génoise dans ce moule, beurré, ou bien vous n’avez qu’un grand et dans ce cas, faites comme moi : je l’ai « raccourci » en le divisant en deux par un « boudin » en aluminium bricolé dans l’instant. Ça a très bien marché.
  5. Quand vous avez vos trois génoises assez refroidies, étaler 100g de gelée sur une génoise vanille, poser la génoise violette, étaler la gelée restante puis couvrir avec la dernière portion de génoise.
  6. Dans un bol, préparer le glaçage en mélangeant à la cuillère le sucre glace tamisé et le sirop. Admirez comme c’est joli !
  7. Étaler le glaçage sur le dessus du gâteau. Saupoudrer de billes pour décorer.
  8. Maintenant… Vous attendez ! Allez prendre l’air, vous faire beau ou bouquiner… au moins 2h. Laisser le gâteau à température ambiante (par exemple dans le four éteint pour le protéger du chat…)
  9. Découper le gâteau comme bon vous semble, au couteau ou à l’emporte-pièce… Vous pouvez grignoter les chutes discrètement… C’est prêt !!!

NB : Si vous ne mangez pas tout le gâteau, vous pouvez le conserver dans une boite hermétique à température ambiante quelques jours. Je vous déconseille le frigo qui fait durcir la génoise.

image

Si ça vous a plu, vous pouvez me suivre sur Facebook, Végémiam, Food Reporter, Recettes de cuisine, Cuisine VGHellocoton ou Pinterest !

Il y a plein de belles idées violettes et vanillées par ici :

Mon p’tit coin gourmandUne French girl cuisineCooking N’CoPetite Cuillère et CharentaisesEat my tipsKeskonmangemaman ?Maman pâtisseMon bonheur gourmandLe blog de CataDes recettes à GogoMa boîte à bullesPourquoi je grossisCelinblogRock the Bretzel
Cuisine VoozenooEvin sur son nuageEnvie d’une recette végétarienne ?Cyrielle GourmandiseMarine en CuisineJ’ai toujours aimé le jaune moutardeNovice en cuisineChic, chic, chocolatLes CookinesCuisine 2 sœursContes et Délices On n’est pas sorti de chez Perrine !Cuisine-moi un moutonOh, la gourmandeLa vie en République DominicaineBistro de JennaSurprises et GourmandisesIl était une fois my cakesBon et fait-maisonLes casseroles de LiseGourmande & ToquéePopote et NatureE’Mau’TionVerveine-CitronCookalife by MaevaPoivré SebÇa ne sent pas un peu le brûlé là ?Bar à thymDouceurs MaisonMes p’tites idées pour bien manger !Cooking and Bon AppetitGourmand et BioA Fleur d’OrangerConfessions de 2 FoodaholicSo Food PornAngel’s Recettes – Gourmandise personnelleI Love CakesLa cuisine de JujuGraine de faim Kely – Compose ton anniversairePapille Hot & Papillon OnObjectif : zéro miette !
Publicités

47 réflexions sur “Napolitain revisité : tout rond, à la vanille, à la mûre et à la violette (végétarien)

  1. C’est drôle j’ai aussi une revisite du napolitain dans mes tiroirs, mais j’avoue que la tienne est vraiment au top! Le visuel, les couleurs, et j’imagine qu’au niveau du goût ça doit être top 🙂 bravo pour ta recette!

    J'aime

  2. Je craque pour tout !! Ton napolitain, déjà que je suis fan de l’original, j’ai trop envie de goûter le tien. Ton histoire, depuis hier tu me fais trop rire !!
    Tu as réussi ton challenge à 200% 😀
    Bisousssssss

    Aimé par 1 personne

  3. Mais quelle histoire !! Perrine tu aurais été excusée pour l’oubli de la gousse sur ta photo hein !! Enfin ta violette ! je vais finir par m’en procurer (tu as des actions dedans ?!…) et par la cuisiner, je ne sais pas quel goût elle peut avoir…
    Ta recette est super jolie, moi j’adore les Napolitains 🙂 Thanks Madame :* au repos maintenant 😉

    Aimé par 1 personne

Envie de laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s